Se préparer

Préparer son séjour

Fadidi Niombato, au cœur du delta du Saloum au Sénégal

Le campement Fadidi Niombato est situé au cœur du delta du Saloum dans la petite région du Niombato, au centre-Ouest du Sénégal, à proximité de la petite ville de Sokone

Le delta du Saloum

Le parc national du delta du Saloum est l’un des six parcs nationaux du Sénégal, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO en 2011. Situé sur la zone côtière au nord de la Gambie, il est composé de nombreux bras de mer (bolongs) et nombreuses iles offrant un paysage de cordons sableux, de mangroves, de forêts, de palétuviers et présentant une faune (mammifères, oiseaux et faune marine) et une flore extrêmement riches et variées.

Autour du delta

Vous pouvez également profiter de la richesse touristique, environnementale et humaine de la petite région du Niombato et de ses environs : Toubacouta et ses forêts, Kaolack et son marché, les retenues d’eau du secteur, les forêts de palmiers exploités pour leur jus et vin de palme, la réserve animalière de Fathala, etc…

Au Sénégal

Si un séjour plus long et itinérant vous fait envie, vous pourrez découvrir les nombreuses richesses du Sénégal avant ou après votre séjour à Fadidi Niombato. Petite Côte au sud de Dakar, avec notamment les villages Joal et Fadiouth d’où est originaire l’ancien poète et président de la République Léopold Sedar Senghor, Région de Saint Louis, la première capitale historique du Sénégal, le Sénégal oriental ( parc du Niokolo-Koba), ou le Fleuve, la riche Casamance…

Préparer son séjour

Vous êtes intéressé.e pour séjourner à Fadidi mais vous souhaitez disposer de plus d’informations : Contactez-nous via ce site ( cf rubrique contact). Les membres de l’association Lorraine Niombato sont à votre disposition pour vous vous répondre et pour partager leurs expériences de séjours à Fadidi Niombato. L’association est présente dans des manifestations (cf page de l’association sur ce site) et organise également des réunions d’information favorisant les échanges sur les séjours et projection de vidéos.

Vous voulez séjourner à Fadidi Niombato: Vous avez consulté les vols aériens, vous savez sur quelle période et combien vous serez. Contactez nous via ce site (cf page « réserver ») et nous vous soumettrons une proposition de séjour correspondant à vos attentes ainsi qu’un devis.

Quelques réponses aux questions qui nous sont les plus fréquemment posées

Etre en forme à Fadidi Niombato

Il n’y a pas d’âge pour séjourner à Fadidi Niombato:  Le plus jeune avait 7 mois, le plus âgé 85 ans! C’est à vous de décider y compris en fonction de votre état de santé. Nous adapterons les activités en fonction de vos intérêts et de vos besoins. Notre hébergement permet un accueil des familles avec enfants ( une seule grande chambre ou deux chambres contigües dans une même case). Les enfants pourront découvrir aisément la vie des enfants sénégalais et jouer avec eux.

Il existe deux grandes saisons au Sénégal : la saison sèche (de novembre à juin), la saison des pluies appelée aussi hivernage (de juillet à octobre). Les mois les plus chauds sont mai et juin.

Lors de la saison sèche, les températures sont agréables et très adaptées pour un premier voyage au Sénégal. Le campement est situé au bord d’un bras de mer et bénéficie d’une petite brise régulière.

Pendant la période de l’hivernage, de grosses pluies intermittentes viennent alimenter les terres en eau. C’est le moment d’une grande activité rurale autour des cultures, des récoltes et des fêtes villageoises associées. Les paysages sont très verts avec de beaux ciels (parfois tourmentés ). Il fait plus lourd toutefois avec plus de moustiques.

Sur le plan des maladies, aucun vaccin n’est plus obligatoire au Sénégal. C’est donc à vous d’en parler avec votre médecin qui vous prescrira ce qui lui semble utile. La prévention contre le paludisme est, elle, fortement conseillée. Elle se pratique par cachets à prendre à la journée ou à la semaine selon les marques. Les plus fréquentes sont Malarone et Lariam. Là aussi, à voir avec votre médecin.

 Toute l’organisation du campement respecte les règles sanitaires imposées par les autorités nationales sénégalaises. Nous vous demandons d’apporter vos masques, gel hydroalcoolique personnel et de respecter au quotidien les gestes barrière. Les couturiers locaux sauront aussi vous proposer  de jolis masques colorés en tissu (wax).

Les repas sont préparés avec soin par notre cuisinier Bacary , en suivant des règles d’hygiène très strictes. Les plats traditionnels sénégalais qui vous seront proposés (dont beaucoup sont à base de poissons pêchés du jour) sont volontairement peu épicés mais vous pourrez les assaisonner à volonté. Faites-nous part à l’avance de vos intolérances alimentaires.

Au campement comme partout au Sénégal, nous vous recommandons fortement de boire de l’eau minérale en bouteille (en dehors du campement vérifiez que les bouteilles sont bien fermées lors de votre achat) et de ne pas consommer de fruits directement s’ils ne sont pas lavés ou épluchés.

Nous vous recommandons de préparer votre pharmacie personnelle de voyage avec les conseils de votre médecin : pensez aussi à apporter crème solaire, une protection contre les moustiques et crème apaisante, du paracétamol, un traitement anti-diarrhéique.

Nous disposons sur place d’une petite pharmacie pour les petits soucis quotidiens.

Par ailleurs, nous avons un partenariat avec le dispensaire tout proche tenu par des religieuses françaises et des infirmières sénégalaises pour y être accueilli en cas de problème nécessitant intervention de professionnels de la santé. Enfin, la petite ville de Sokone dispose d’un petit hôpital, dont nous n’avons heureusement jamais eu besoin à l’exception de quelques points de suture après un match de foot avec les locaux, quelque peu engagé !

Et si par malchance un problème plus grave survenait, nos taxis sont en permanence mobilisables pour emmener la personne jusqu’à l’hôpital de Kaolack qui est à 50 km.

Au quotidien à Fadidi Niombato

 Oui. Le wi-fi est gratuit et accessible depuis le bar-restaurant.

En dehors du réseau wi-fi du campement, soyez bien attentifs aux conditions de votre forfait téléphonique. Il est possible d’acheter à faible coup à Sokone des cartes de téléphone sénégalaises incluant un forfait internet.

Oui, mais écolo ! Nous avons installé l’électricité solaire, permise notamment par le fait que nous n’avons pas de climatiseurs (très consommateurs). Tous les appareils : ventilateurs, frigos et congélateur fonctionnent au solaire. Vous pouvez donc aussi recharger sans problème (220V- pas besoin d’adaptateur de prise électrique) tous vos appareils (photo, téléphone, camescope, etc.…)

Non, nous l’avons évitée par souci du développement durable, mais aussi grâce à des constructions bien isolées de la chaleur par des procédés traditionnels (toitures en paille par exemple et plafonds bois + argile). Des ventilateurs sont par contre disponibles dans toutes les chambres. Les chambres disposent par ailleurs toutes de deux fenêtres, permettant la ventilation naturelle. Et puis, on est en bord de bras de mer et il y a souvent de la brise.

Nous fournissons draps et serviettes de toilette et les changeons régulièrement. Apportez vos serviettes de plage.

Nous vous conseillons de prendre vos vêtements d’été et de ne pas oublier un chapeau de soleil et un petit gilet pour certains soirs. Des vêtements légers à manches/jambes longues sont très utiles pour se protéger du soleil ou le cas échéant, des moustiques (avec élastiques poignets / chevilles). Apportez des chaussures fermées de type baskets. Des chaussures pour marcher dans l’eau le long des bras de mer sont également pratiques (de type tongs, chaussures en plastique). Vous pourrez toutefois en trouver à Sokone. Les tenues vestimentaires trop courtes ou trop voyantes pour les hommes comme pour les femmes peuvent déranger la population  (même si elle ne vous le fera pas remarquer) et pourraient être interprétées comme un manque de respect pour les coutumes locales. Privilégiez donc des tenues adaptées quand vous vous rendez à Sokone ou dans les villages.

 

Les activités à Fadidi Niombato

On peut rester sur place pour profiter du repos au campement, aller au bourg voisin (Sokone) où il y a tous les services de base et le marché, on peut aller dans les villages et participer aux activités du moment (travaux des champs, fêtes locales, cuisine, discussions sous l’arbre à palabres, etc…), on peut aller dans les îles du Saloum en pirogue, aller à la pêche, observer les oiseaux, etc… Le tout vous est présenté dans un livret disponible en permanence sur place, et vous bâtissez votre programme en fonction de votre formule de séjour, au gré de vos souhaits et de votre forme, avec Monique Sène, gérante du campement.

Oui, dans le bras de mer qui borde les cases. Chaleur et tranquillité assurées. Emportez avec vous vos serviettes ou draps de bains. La baignade n’est pas surveillée mais il n’y a aucun risque ni danger : c’est un bras de mer, donc de l’eau salée, et aucun parasite ni quelconque animal dangereux. C’est en plus au pied des chambres, accessible autant de fois que vous le voulez, et on a pied quasiment partout. Pour les petits enfants, la longue plage permet de jouer dans l’eau sans aucun risque.

C’est selon les souhaits des visiteurs. Nous vous conseillons de vous faire accompagner les premiers jours, pour découvrir les modes de faire dans la relation aux villageois, puis on peut petit à petit « s’autonomiser ». Dans les îles, on est forcément accompagnés par le piroguier au moins. Des conseils pour aller à la rencontre des habitants vous seront délivrés sur place.

Oui c’est possible et même recommandé ! Les villageois sont très accueillants et se feront un plaisir de vous préparer un repas et/ou de vous héberger pour une nuit. Toute l’organisation et le financement des repas, des nuitées est pris en charge par le campement et vous n’aurez donc rien à payer aux villageois chez qui vous résiderez. Les conditions d’accueil seront celles du quotidien des villages : authentiques et sécurisées mais avec un confort moindre qu’au campement. Ce sera une expérience inoubliable pour vous et pour la famille qui vous accueillera.

Malgré la bonne volonté et la générosité qui prévalent souvent à cette question, nous vous préconisons de ne rien apporter aux gens. Le don direct à tel ou tel adulte ou enfant crée une relation d’assistanat qui a parasité bien des lieux touristiques au Sénégal ou ailleurs. Faîtes tout simplement comme vous pratiquez lorsque vous allez en vacances en France, en gîte ou camping : venez simplement en vacances, votre choix pour ce campement garantit en lui-même des retombées économiques pour le secteur.

Si vous souhaitez néanmoins rendre service, deux formules possibles : emporter des choses que nous préparons ici pour répondre à des besoins précis là-bas. Faites-nous alors signe en nous indiquant le poids disponible dans vos bagages, et nous vous ferons parvenir le nécessaire. Et, si vous souhaitez après votre séjour, aider financièrement le secteur, il est possible de faire un don au comité villageois, à voir exclusivement soit avec Monique Sene sur place, soit avec l’association Lorraine Niombato . Ainsi, l’argent sera utilisé collectivement pour des projets de développement local.

En tout état de cause, le tourisme solidaire , c’est le soutien à l’économie locale. N’achetez pas de fournitures scolaires en France. Les enseignants nous disent qu’ils en ont trop d’avance ou pas adaptées. Si vous y tenez absolument, achetez les sur place en fonction des besoins des enseignants.

Partez avec de la place dans vos valises et revenez avec des productions locales : tissus, vêtements travaillés sur place, cacahuètes, noix de cajou .. ).

Vous pouvez acheter de nombreuses productions locales : artisanat local, des tissus colorés et travaillés selon votre demande par les talentueux couturiers de Sokone, des confitures, des délicieuses cacahuètes et d’incomparables noix de cajou transformées par les femmes de N’doffane (attention, les commander auprès de Monique la gérante dès le début de votre séjour).

Les prix proposés sont rarement fixes et peuvent être marchandés avec amabilité et respect réciproques dans les négociations. Pensez avant tout au prix qui vous paraîtrait raisonnable si vous achetiez cet objet dans votre pays.

Les déplacements

Plusieurs compagnies aériennes desservent Dakar à partir de Paris, de Lyon, de Luxembourg ou autres villes. Choisissez le vol qui vous correspondra le mieux , vol direct ou avec escale. Les membres de l’association Lorraine Niombato pourront vous faire part de leurs expériences. Vous constaterez que les prix varient beaucoup selon les jours de la semaine ou la période de l’année. Plus vous réserverez tôt, plus vous aurez la chance d’obtenir des prix compétitifs. Quelle que soit la compagnie d’aviation que vous aurez choisie et votre heure d’arrivée à Dakar, un taxi partenaire du campement viendra vous chercher à l’aéroport. Nous vous rappelons que les forfaits séjours au campement peuvent démarrer n’importe quel jour de la semaine ( pas d’obligation de séjourner du samedi au samedi).

Nous vous prenons en charge à l’arrivée à l’aéroport (nouvel aéroport Blaise Diagne, à l’extérieur de Dakar).

Si votre avion arrive à Dakar après 17-18h, nous vous proposons une nuit dans un centre de formation pour étudiants partenaire, à Mbour (1/2h de l’aéroport ; vous n’avez rien à prévoir, c’est nous qui le réservons ainsi que le taxi). C’est alors un taxi qui vient vous chercher. Il aura une pancarte avec votre nom, et vous devrez le repérer à la sortie de l’aéroport, après avoir récupéré vos bagages et passé police et douanes.

Prenez bien le temps de le repérer et de vous faire connaître. Cela vous évitera d’être sollicités par les autres taxis qui attendent des clients.

Si vous avez une quelconque difficulté, appelez Monique Sène de Fadidi Niombato au 00 221 77 215 68 60)

Puis, le lendemain matin, après le petit déjeuner au centre de formation, vous êtes conduits jusqu’à destination par nos taxis locaux. Il y a 250 kms, soit environ 4 heures de route.

Si vous arrivez en journée, ce sont directement nos taxis locaux qui viendront vous chercher à l’aéroport et vous conduiront à Fadidi Niombato.

Selon les distances et la destination: à pied, en charrette, en taxi, en minibus, en pirogue. Autant de moyens de déplacements à la fois adaptés, réactifs et contribuant au développement local puisqu’ils appartiennent aux gens du secteur qui en tirent ainsi un revenu équitable.

Le campement dispose de charrettes adaptées pour le déplacement de personnes à mobilité réduite.

Les formalités administatives et l'argent sur place

Les visas ne sont plus obligatoires pour entrer au Sénégal.

Formalités COVID 19 à préciser.

La monnaie locale est le Franc CFA (FCFA). Vous ne pourrez  obtenir de Francs CFA  en liquide qu’à l’arrivée au Sénégal.

Il est possible de retirer des FCFA à l’aéroport ou avec une carte bancaire en passant à Kaolack. Mais le change le moins cher est auprès du campement où nous vous échangerons vos euros en FCFA au  meilleur taux. Nous pratiquons un taux de 1% (1€ = 650 FCFA au lieu des 655,957 théoriques (alors que c’est généralement de l’ordre de 640 FCFA pour 1 €).

Les euros sont facilement acceptés au Sénégal dans tous les endroits fréquentés par les touristes.

Vous avez réglé votre forfait avant de partir. Il correspond à l’ensemble des prestations que nous vous avons communiquées. Vous n’aurez  rien à verser lors de vos journées dans les villages, ce qui évite les échanges d’argent qui dénaturent souvent la relation. 

Le reste (boissons, activités à votre demande non prévues dans le forfait, etc.…) est à régler au campement .

Le seul moyen de paiement est en espèces : la carte bancaire ne fonctionne pas faute de liaison téléphonique fixe sécurisée, et les chèques génèrent des frais exorbitants.

La gérante vous préparera une facture à la fin de votre séjour pour vos dépenses au-delà du forfait. Vous pourrez la régler en euros ou en FCFA.

Pour vos dépenses personnelles (achats au marché , souvenirs etc.. ), la gérante pourra aisément vous changer des euros en FCFA.

A titre indicatif, nous préconisons d’emporter environ 100 € par personne en argent liquide.

Téléphonez-nous depuis le Sénégal au 00 (221) 77 215 68 60