istanbul escort - beylikdüzü escort

Ce projet solidaire de développement touristique est né de la rencontre entre Français et Sénégalais qui partagent la même philosophie du développement local et de la connaissance mutuelle.

Le projet d’accueil touristique s’est construit autour des convictions suivantes :
-          les bénéfices du tourisme profitent à la population locale
-          l’exploitation de l’activité touristique doit utiliser autant que possible la main d’oeuvre locale
-          le développement touristique peut constituer une opportunité d’écoulement de certains produits locaux (produits des cultures, de l’élevage, de la pêche, objets d’art, etc…)
-          les retombées économiques doivent ainsi contribuer à améliorer les conditions de vie de la population
-          un touriste peut tout à la fois profiter de son séjour en se faisant plaisir, et contribuer par ses choix à développer le pays et non à le « piller »
-          les modes de financement mêmes de ce projet peuvent être l’occasion d’une autre forme de citoyenneté active.

Deux exemples concrets :

La construction du campement grâce à l’épargne solidaire :

-          La construction du campement a été réalisée grâce à un mode de financement original, solidaire et responsabilisant que l’association Lorraine Niombato a largement contribué à faire connaitre . Ainsi, par la mobilisation de l’épargne solidaire de 92 familles, le pari de ne pas recourir à de subventions, ni à l’intervention bancaire a été tenu. 295.000€ ont été mobilisés sous forme de placement solidaire (prêt sur une durée de 5 ans) ou de participation solidaire au capital de la structure. Les intérêts de ces versements solidaires sont versés sous forme de droits de séjour sur place.

Les retombées économiques pour la population locale pour un séjour touristique de 1 semaine :

Exemple pour un forfait classique adulte de séjour au campement (8 jours/7 nuitées de 360 € soit 234.000 Francs CFA) :

Retombées locales

Autres

Transports des touristes par entreprises locales (taxis)

27.500 FCFA  (12%)

Hébergement dans structure locale

77.000 FCFA (39%)

Nourriture (maraîchers, marchés locaux)

35.000 FCFA (15%)

Transports locaux (charrettes, pirogues)

15.000 FCFA (7%)

Salaires permanents et occasionnels (personnel sénégalais)

59.500 FCFA (25%)

Fonds de développement et de formation pour les villageois

10.000 FCFA (4%)

Communication en France

10.000 FCFA (4%)

 TOTAL

 

224.000 FCFA (96%)

 

10.000 FCFA (4%)